Friday 30 November 2018

Notes de lecture : Cheveux d'ange et Le collégien deux romans de Jean-Paul Le Bihan

-CHEVEUX D’ANGE, Coop Breizh, 2014

C’est un roman sur la petite enfance de l’auteur, sur le secret aussi, qui se déroule à la fin de la deuxième guerre mondiale. Le début se passe dans un hôpital où le tout jeune enfant est recueilli avant d’être confié à une famille d’accueil en attente de son adoption.

Ce sont plus des réminiscences que des souvenirs qui avant 4 ans, on le sait ne trouve pas l’écho de la pensée pour s’exprimer. Des instantanés photographiques.

Un petit ange perdu se décrit l’auteur. Il nous fait partager le désarroi de ce petit bonhomme sur le chemin de sa vie débutante. « La tristesse à jamais écrit-il »

Malgré l’immense solitude de l’enfant privé de parents, l’on ressent son incroyable envie d’avancer, la curiosité déjà qui ne quittera plus notre auteur jusqu’à ce jour. Les femmes en blouse sont bienveillantes, il n’est pas maltraité mais les lieux sont austères, de longues salles mal éclairées.

L’auteur se livre tout au long du récit à une quête sur ses origines, une enquête plus exactement. Le livre est découpé en préhistoire et protohistoire en quelque sorte, lorsqu’il est placé en nourrice et a déjà des souvenirs, même s’ils sont peuplés de faits incertains avant d’aborder la vie d’un homme adulte à la recherche de sa filiation.  Comme une tentative pour mettre de l’ordre dans sa vie, il utilise la démarche de  la recherche scientifique. Ce sont des relectures nous dit notre auteur, car les images mères comme il les appelle ont été enfouies sous les strates de la mémoire et cela fait écho à sa passion professionnelle, l’archéologie !

...

-LE COLLEGIEN, Pétra, 2018

Le jeune François, double de l’auteur, est âgé de 11 ans au début de ce roman. Il entre en sixième. Nous sommes après-guerre, dans les années 50. Le rêve inaccessible pour beaucoup se réalise pour les parents adoptifs du gamin. Brillant élève en classes de primaire, il est admis dans un lycée renommé à Rennes. Parents aimants mais maladroits, la réussite de leur enfant unique est perçue comme la récompense de tous leurs efforts, dans cette période de privations qui sont la règle pour les familles aux revenus modestes.

Mais cela est sans compter avec le déracinement de l’enfant, sa solitude dans ce milieu étranger qu’est pour lui la grande ville. Un sentiment d’abandon terrible l’habite d’autant que les deux premiers jours, honteux il traîne une valise faute du cartable que sa mère a omis de lui procurer.

...

Notes complètes ci-dessous

crédit photo elaïg/ ici avec Josiane Begel au Salon de Riantec. on aperçoit aussi Michelle Labbé et Mireille Le Liboux

AYP

Continue reading...

Friday 23 November 2018

Textes des élèves du collège Corentin Carré, sélectionnés pour la session slam du salon du Faouët

Un grand merci à

Mattéo,Thomas, Séréna, Lou, Carla, Maïna, Anaëlle ...de troisième et aux élèves de cinquième pour la très belle exposition dans le hall

Si tu vois ce que je vois

 

Si tu vois ce que je vois

C’est que tu es avec moi

Tu vois donc aussi

Cette eau qui s’ennuie

Ces nuages qui courent

A cause du vent qui souffle

Ces nuages qui, avant de partir

Etaient des lions majestueux

Et se sont transformés sous nos yeux.

 Carla

cabaret des mots 3A.pdf

Continue reading...

Marie-Josée Christien nous informe : Poème absent

Sortie prochaine

Continue reading...

Friday 9 November 2018

Elaïg portrait consacré à Yvon Le Men disponible au Salon du Faouët

      1    Ouverture  musicale  Harpe celtique Mariannig Larc’hantec

 

2      Poème  La merveille 1in Le poids d’un nuage, aux Editions Bruno Doucey, lu par Eve-Lyn Sol

 

3      Interview par Alain-Gabriel Monot  

 

4      Texte   Jean-Claude, le voisin de maman … in Une île en terre, aux Editions Bruno Doucey  lu par l’auteur 

 

5      Alexis Gloaguen à propos de La lune et le loup, paru aux Editions Rougerie

 

6      et 7  Poèmes  Au Bureau de tabac suivi d’Yvette,  in Une île en terre,  lus par Joëlle Vanoudenhove

 

      8   A Chengdu, dans la maison de Du Fu, poème lu par l’auteur, extrait d’Un cri fendu en mille, aux                               Editions Bruno Doucey   

 

 

9      Entretien avec Alexis  Gloaguen

 

10    Abbaye de Beauport, in Le poids d’un nuage, aux Editions Bruno Doucey,  lu Eve-Lyn Sol

 

 

Continue reading...

Wednesday 7 November 2018

Le dernier recueil de nouvelles de Michelle Labbé, Feuilles d'Engadine, paraîtra le 16 novembre 2018 chez Paul&Mike. Il a obtenu le Prix de la Nouvelle de la Ville d'Angers.


Continue reading...

- page 1 of 7