Monday 18 March 2019

Marie-Josée Christien nous informe Samedi 23 mars au coeur des Monts d'Arrée

Continue reading...

Sunday 17 March 2019

Ateliers du Faouët voici le programme du Printemps Corinne Jacob nous invite

programme ateliers printemps 2019 revu.pdf

art et littérature

art et archéologie

...

Continue reading...

Saturday 16 March 2019

Didier Helleux nous informe : Concert 22 mars Auditorium Conservatoire de Lorient 19 H 30

Le vendredi 22 mars, à 19h30, à l’auditorium du Conservatoire de Lorient,

les élèves de la classe de chant, accompagnés au piano par Françoise Cardot, 

et par des élèves de la classe d’accordéon de Nicolas Even, donneront :


Continue reading...

Thursday 7 March 2019

L'ETERNITE DES ALLIANCES, recueil de poésie d'Henri Le Guen-Kâpras paru en décembre dernier,

se compose de Elégies du silence, suivi de Eloge d’une aube céleste

Enclin à sceller une poésie métaphysique sur les traces de l’humanisme, Henri Le Guen-Kâpras est fasciné par l’onirisme du cœur, le lyrisme de l’existence et l’allégresse du verbe. Il cherche à libérer la conscience humaine.

Devant une architecture de lumière, le poète consent à l’essentiel : magnifier la vie dans la force d’un homérisme apaisé ,marcher sur la flamme (saignante) de l’amour, clarifier des passions éthiques quand l’épopée irradie dans un temps hédoniste.

C’est la beauté des alliances morales et la sublimation des valeurs bouddhistes qui l’émerveillent. Parce quela raison doit prévaloir sur les archaïsmes de la Terre.

Au travers de cette  peinture aérienne, Henri Le Guen-Kâpras façonne une matière prophétique pour pacifier l’existence et libérer la gouvernance des éternités dans une ode intransigeante, patiente et éclairée.


Cliquer sur "lire la suite"

Continue reading...

Sunday 3 March 2019

Le recueil de nouvelles de Michelle LABBE, Feuilles d'Engadine, est disponible

Edité par Paul&Mike, il a obtenu le prix de la nouvelle de la ville d’Angers.
Il a été mis en vente au prix de 10 €.


                                                         Feuilles d’Engadine

Sils en Engadine I. Le Waldhaus

                 (extrait)

   Notre lieu natal, consubstantiel, est le rivage de l’Atlantique, avec ses marées, son apparente platitude, sa ligne subtile d’horizon. Pourtant, Jean et moi, nous nous étions complus, jusque-là, à n’arpenter que les lieux sauvages de l’Himalaya ou des Andes, les brousses de l’Annam, les forêts du Tonkin. Cette fois, nous avions jeté notre dévolu sur l’une des régions les moins horizontales et les plus fréquentées du gotha : Sils Maria, dans la vallée de l’Engadine, au sud‑est de la Suisse. Remarquez que la définition du « gotha » est subjective et dépend de votre propre position. Plus cette dernière est basse et plus le « gotha » pour vous s’enfle et s’emplit.

Continue reading...

- page 1 of 9